CWCUD 2022 – La pollution numérique

Qu’est-ce qui se cache derrière le numérique, devenu indispensable et évident à l’usage, mais dont le fonctionnement reste souvent obscur ? Ce qui est certain, c’est qu’il n’a rien d’immatériel ! Et que ses impacts environnementaux sont bien réels ! Ce secteur est responsable aujourd’hui de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la forte augmentation des usages laisse présager un doublement de cette empreinte carbone d’ici 2025. (source ADEME)

Le numérique pollue lors de la fabrication de nos ordinateurs et smartphones, par le coût énergétique, l’extraction des minerais et métaux rares, le transport, l’usage et la fin de vie. 

Le numérique pollue lors des transferts et stockage de données. 

En prendre conscience est déjà un premier pas très important !

Pour en savoir plus, nous vous conseillons la lecture du guide de l’ADEME “La face cachée du numérique”, disponible en ligne sur leur site internet, ou en version papier auprès des Ecolibris. 

Et voici également une infographie qui traite de ce sujet, sur le site Qu’est-ce qu’on fait ?

CYBER WORLD CLEAN UP DAY 2022 (CWCUD 2022)

19 mars 2022

Le Cyber World Clean Up Day aura lieu le samedi 19 mars, et les Ecolibris-Rive Gauche s’y associent en proposant un événement de “nettoyage des données” le weekend prochain, les 19 et 20 mars 2022.

Il s’agira de prendre individuellement 1h (ou plus) de son temps, pour nettoyer des données sur, au choix, son ordinateur, son téléphone, sa messagerie électronique ou son cloud. Nous collecterons vos chiffres à la fin de l’opération !

Pour vous aider à comprendre les enjeux liés au numérique, nous souhaitons profiter de toute cette semaine pour diffuser des informations à ce sujet. 

L’objectif n’est pas de refuser en bloc le numérique, mais d’être plus conscient de ce qui se cache derrière, d’essayer de se renseigner et de pouvoir éventuellement faire un choix sur ses usages. 

Pour commencer, nous vous recommandons cette excellente conférence « Vers un numérique aliénant ou émancipateur », de l’association Colibris, qui promeut la sobriété et l’autonomie dans l’usage du numérique. 

https://video.colibris-outilslibres.org/w/kLu1piGyJDVz4M4gw3299b?start=1m55s

[Retour en images] Atelier plantation

Nous nous sommes associés à la ville de Vernouillet pour vous proposer un atelier semis au marché du centre-ville – Place du Général-de-Gaulle.

Le mois de mars est propice aux semis et plantations. Au cœur du marché, l’équipe de la bibliothèque en partenariat avec l’association Les Ecolibris vous ont proposé de planter des graines en godet et de repartir avec vos semis.

[Retour en images] Atelier compostage

Cet après-midi, nous étions réunis aux jardins familiaux devant l’aire de compostage collectif, pour échanger sur toutes les possibilités qui existent, dans le cadre du Défi Presque Zéro Déchet, en partenariat avec Energies Solidaires.

Compostage extérieur individuel, compostage extérieur collectif et lombricompostage, il existe des solutions adaptées aux besoins de chacun, quel que soit son lieu d’habitation.

💪🏻 Le compostage permet de réduire jusqu’à 30% le poids des ordures ménagères. Il est une façon de traiter les déchets à la source, en évitant leur transport inutile vers l’incinérateur et de faire baisser le rendement de celui-ci (car cela revient à vouloir faire brûler de l’eau ! 😱🤦🏻).

Les produits générés (compost et lombrithé) sont très utiles pour les jardiniers et trouveront preneurs facilement sur les groupes de dons en ligne.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez encore des questions à ce sujet.

👉🏻 Vous trouverez également de nombreuses informations sur le lombricompostage sur notre site internet dans notre article à ce sujet.

🙏🏻 Un grand merci à tous les participants pour le partage des bonnes pratiques et les conversations intéressantes et fructueuses.

Tous au compost ~ car composter c’est facile !

SERD 2021 – Adoptons le lombricompostage


JOUR 7 – Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Parlons du Lombricompostage 🪱🪱

Saviez-vous que 30% de la poubelle des français sont des biodéchets ? Et saviez-vous que la plupart de ces biodéchets peuvent être revalorisés en compost grâce au lombricompostage ? 

Qu’est ce que le lombricompostage ? 

Le lombricompostage est la digestion des déchets organiques par des vers dans un lombricomposteur. C’est l’un des moyens qui permet d’alléger considérablement votre poubelle. Il peut réduire vos déchets de cuisine jusqu’à 50% ! Pas mal non ?

Le lombricomposteur est la solution idéale pour les citadins qui n’ont pas forcément de jardin pour accueillir un composteur. 

lombricompostage_serd2021

Où peut-on mettre un lombricomposteur ? 

Il peut se mettre presque n’importe où, dans un petit espace tel qu’un appartement, une cave mais également dehors (terrasse, balcon…) à condition de le mettre à l’ombre et seulement à partir de 15 degrés car s’il fait trop froid, les vers vont mourir. Pareil pour l’été, s’il fait plus de 25 degrés dehors, il faut rentrer le lombricomposteur à l’intérieur. 

Les vers se reproduisent et mangent de manière optimale entre 17°C et 25°C. Ils peuvent mourir à des températures négatives et au-delà de 35°C.

Il est préférable de mettre le lombricomposteur dans une pièce assez sombre (cave, cellier, garage…) car les vers n’aime pas la lumière, cela les fait fuir.

Qu’est qu’on peut mettre dans un lombricomposteur ?

  • Les mouchoirs
  • Les épluchures de fruits et de légumes
  • Les cartons, les boîtes à oeufs, les cartons alimentaires, le papier…
  • Les coquilles d’oeufs broyés finement
  • Le marc de café (les vers en raffole !), sachets de thé
  • Le contenu d’aspirateur (poussière, cheveux, poils d’animaux…)

Important : il faut couper les épluchures de légumes et de fruits en petits morceaux pour que les vers arrivent mieux à les manger et à les digérer.

Que faut-il éviter de mettre dans son lombricomposteur ?

  • L’ail, l’oignon, les échalotes : ils vermifugent et tuent les vers
  • Les Poireaux ou alors en petite quantité et mélangés avec d’autres épluchures
  • Les produits d’origine animale : viandes, fromages, poisson…
  • Les emballages alimentaires qui ont une couche de papier glaçé sur le dessus : les vers ne la mangera pas
  • Les sacs plastiques et autre emballages dits “biodégradables”
  • Les agrumes (citron, orange, clémentine, pamplemousse…) : à tendance à moisir et trop acide pour les vers mais pas grave si on en met tant que c’est équilibré
  • Le pain, les pâtes, le riz et autres céréales
  • Les déchets de jardin

Les exceptions :

La partie “sèche” de l’ail, l’oignon et de l’échalote peut être mis dans le lombri ce n’est pas très gênant mais dans ce cas là en petite quantité et mélanger avec d’autres épluchures.

En effet, une fois votre lombricompost créé, on peut voir ce qui n’a pas été mangé par les vers. 

Exemple :  si on met du papier glacé on retrouvera juste la couche de papier glacé de l’emballage et le carton aura été mangé par les vers.

Ne pas mettre trop d’épluchures d’un coup. Il faut vérifier régulièrement le lombricomposteur, si ça ne bouge pas, c’est qu’il y a trop d’épluchures. 

À chaque apport d’épluchures, mettre 30 à 40% de carton. Attention, il ne faut pas mettre que du carton lors d’un apport. Il faut toujours un équilibre entre matière sèche (carton…) et matière azotée (épluchures…)

À chaque apport, une couche d’épluchures et une couche de cartons viennent recouvrir la terre. Gratouiller en surface pour mélanger légèrement avec la terre.

Si vous avez trop d’épluchures en rab, les laisser au frigo pour les conserver en attendant de les mettre dans le lombricomposteur. 

Lorsque vous vous apprêtez à mettre en route votre lombricomposteur, commencez par 1 poignée d’apport et 1 poignée de matières sèches pour la 1ère semaine puis 2 poignées apport et 2 poignées de matières sèches pour la 2ème semaine etc…Afin d’habituer doucement les vers à leur nouveau travail. 

Au bout de 2 mois environ, la routine est activée, vous pouvez donc mettre des apports assez généreux, n’ayez pas peur d’en mettre trop 🙂

Les vers sont résistants sur la durée, cela n’est pas grave si nous ne leur donnons pas à manger pendant un temps. On peut par exemple, partir pendant 1 mois en vacances sans problème. 

lombricompostage_serd2021

Que faire du lombricompost ou du lombrithé (jus extrait du lombricomposteur) ? 

Le lombricompost est un très bon engrais pour les fraises et les courgettes car il est très riche en azote mais il n’est pas bon pour les herbes aromatiques. Attention, il ne se conserve pas.

Si vous ne savez pas quoi faire de votre lombricompst, vous pouvez le donner sur des plateformes comme Geev, Donnons.org ou encore Leboncoin.

Le lombrithé est plutôt quant à lui utilisé comme engrais pour les plantes. Il est très acide, donc il doit être dilué quand il est utilisé car sinon il tue les racines des plantes. Il faut donc ajouter pour 1 dose lombrithé, 9 doses d’eau. Attention, il doit être utilisé rapidement. On peut également le pulvériser directement sur les plantes mais il faut le filtrer avant dans ce cas.

lombricompostage_serd2021

Où trouver un lombricomposteur ?

Vous pouvez vous rendre sur le site https://verslaterre.com/. Leurs lombricomposteurs sont intégralement fabriqués en France. 

Pour conclure, le lombricomposteur est vraiment un très bon moyen pour réduire ses déchets facilement. Il est très pratique d’utilisation et ne demande pas beaucoup d’entretien et est surtout sans odeur !

Nous espérons vous avoir éclairé sur ce qu’est un lombricomposteur et vous avoir convaincu à votre tour d’en adopter un chez vous !